Les paramètres physico-chimiques

Comme nous l'avons vu, les propriétés du compost varient tout le long de l'état d'avancement du processus.

Voici quelques schémas illustrant cette évolution.

La température

La température du compost va évoluer pour atteindre jusqu'à 60-80°C (pour le compostage domestique). Elle est due à une forte activité bactérienne.

Cette montée de température est importante car elle a un effet d'assainissement sur compost.

De telles températures ne sont atteintes que si un certain volume de matières est constitué en une fois, avec un bon rapport C/N et un bon taux d'humidité. Il faut également que l'aération soit suffisante.

 

Compost et température

 

Le retournement du compost est important. Il sert à homogénéiser les matières et à redonner une bonne aération au compost. En effet, sous leurs propres poids, les matières ont tendance à se compacter.

Suite à un retournement, la température va de nouveau remonter. Attention de ne pas brasser le compost pendant une phase de montée de température, cela risque de lui donner un "coup de froid" et de perturber le processus.

 

Compost et température

 

L'acidité (pH)

On ne cessera jamais de le crier : UN COMPOST MÛR N'EST PAS ACIDE !

Même dans le cas où il est composé principalement de conifères.

Le compost va passer par une phase acide du fait de l'activité microbienne., c'est tout à fait normal Cette phase peut être +/- longue selon les paramètres de base du compost (composition, humidité) et les conditions atmosphériques.

Dans des conditions optimales, un compost acide est un compost trop jeune qui n'est pas encore arrivé à maturité !

Le processus évoluant normalement, le pH va redevenir neutre et se stabilisera à maturité avec un pH avoisinant les 7,5-8,5.

 

Compost et pH

 

 
Copyright -2018- Eddy Mercier