digg Stumble Delicious MySpace Google Reddit Technorati Newsvine
Le compost est fini !

Maintenant que le processus de compostage est terminé il faut le récolter et . . . l'utiliser.

Il est important que le compost soit "mûr" pour l'utiliser. Un compost qui n'est pas à maturité suffisante peut éventuellement être utilisé au pied d'arbres adultes mais certainement pas sur le potager ou avec des jeunes arbres ou arbustres, il risquerait de "brûler" vos plantes.

Comment reconnaître un compost mûr ?

Il y a 3 caractéristiques qui ne trompent pas :

La couleur

Un compost mûr à une couleur brune ou noire selon les matières organiques utilisées pour sa fabrication.

Un compost brun clair ou verdâtre devra être laissé encore quelques temps tranquille avant de l'utiliser.

L'odeur

Un compost mûr doit sentir l'"humus forestier", l'odeur des sous-bois lorsque vous vous promener en fôret un petit matin...

Si vous reconnaissez une odeur de chou, de pomme de terre ou d'oignon, attendez encore avant de le récolter.

L'apparence

Si vous reconnaissez encore des bouts feuilles ou qu'il reste des morceaux d'épeluchures de pomme de terre, de chou,... dans votre compost, c'est que tous n'a pas été dégradé.

S'il vous semble que votre compost stagne dans son état, sans arriver à maturité, n'hésitez pas à le re-mélanger afin de relancer le processus !
Il faudra éventuellemnt remouiller un peu le tout en le mélangeant "à la fourche légère". En effet, il n'est pas rare qu'un compost traine pour arriver à maturité lorsque le taux d'humidité est trop faible.

Comme nous l'avons vu, ce sont les macro-organismes (principalement les vers de compost) qui terminent la maturation. Si leur milieu de vie devient trop sec, ils l'abondonneront.

 
Copyright -2017- Eddy Mercier